Le

Spleen

De

Zarathoustra

 
Amour secret
Infographie © Thierry Deschamps

Thierry Pontic


 
 

Amour secret



Lorsque le soir tu rentres seule
et qu'aucun homme ne t'attend,
je n'ose te dire que tu es belle
que je veux être ton amant.

Un jour peut être je t'avouerai
les sentiments que j'ai pour toi,
que ta peau je veux caresser
en l'effleurant du bout des doigts.

Chaque fois que je te rencontre
mes sentiments se font plus forts,
je crains que tu en aimes un autre
et qu'il puisse toucher ton corps.

Je voudrais tant que tu découvres
ces sentiments que j'ai pour toi,
et que tu m'offres un soir tes lèvres
en t'endormant tout contre moi.

Mes nuits sont remplies de rêves
dans lesquels tu te donnes à moi,
ces images me donnent la fièvre
je veux qu'enfin tu sois à moi.

Qu'à tous les deux nous puissions faire
un merveilleux petit enfant,
qu'il soit le fruit de nos deux chairs
et le cadeau de nos deux sangs.

Lorsque le soir tu rentres seule
et qu'aucun homme ne t'attend,
je n'ose te dire que tu es celle
de qui je veux avoir un enfant.


~~*~~

 
 
© Thierry Pontic - 2002
 
Invités
Autres poèmes :
"Invités"

Poème précédent :

Témoin


Poème suivant :

Elle

Retour au sommaire
Retour au :
"Sommaire"