Désir

 

Le

Spleen

De

Zarathoustra

Désir
 
LE SPLEEN DE ZARATHOUSTRA
Cliquez sur le logo pour
naviguer en musique

"La femme est l’être qui projette la plus grande ombre ou la plus grande lumière dans nos rêves."
Charles baudelaire
"On en vient à aimer son désir et non plus l'objet de son désir."
Friedrich Nietzsche
  Infographie © Thierry Deschamps  

 

Le spleen de Zarathoustra : Désir

Le désir est une chose merveilleuse, rien n'est plus beau que l'amour. Hélas le plus grand des bonheurs est une chose si fragile qu’il peut rapidement se transformer en amères déceptions. La poésie a souvent servi à véhiculer ces messages d'amour que la peur d'être rejeté rend si difficile à dire. Comment dire, "je t'aime" à la femme ou à l'homme que l'on désire ? Comment traduire l'immense espoir que le désir peut éveiller en nous ? Un poème donne une sorte de douce pudeur à cet aveu que l'on veut faire à l'être aimé. Comme si les sentiments dévoilés étaient enveloppés d’une bulle protectrice… Et, lorsque le destin veut que le rêve ce termine en naufrage, les vers nous aident en emportant une partie de notre douleur. Les mots s'envollent alors dans leur bulle nous laissant l'amertume douçâtre de nos désirs inachevés.

 

 
 
Accueil
Retour à :
"Accueil"

Retour au sommaire
Retour au :
"Sommaire"